Les Conférenciers principaux des Journées d'histoire 2025

Vindhya Buthpitiya

L'anthropologue Vindhya Buthpitiya mène des recherches à l'interface entre les conflits armés et la culture visuelle. Elle a notamment étudié la production et la circulation des images pendant la guerre civile au Sri Lanka (1983-2009). Dans son livre "Smoke, Shadow, Light : War and Photography in Sri Lanka", Vindhya Buthpitiya montre comment les photographies ont été utilisées aussi bien par les "victimes" que par les "bourreaux" pour (re)construire les événements et les identités pendant la guerre civile.

Vindhya Buthpitiya est chargée de cours à l'Université de St Andrews en Écosse, membre du collectif de photographes PhotoDemos Collective et conservatrice du Museum of Religious Freedom au Sri Lanka.

 

Vanessa Ogle

Vanessa Ogle est historienne de l'Europe globale et mène des recherches sur l'histoire du capitalisme et l'impérialisme dans une perspective globale et comparative. Dans son livre "The Global Transformation of Time : 1870-1950 ", Ogle a étudié l'histoire de la mondialisation à travers la transformation des systèmes temporels politiques, économiques et juridiques. Le livre suit le temps sous ses différentes formes : en tant que "temps d'horloge" social et économique et en tant que "temps de calendrier", de l'Allemagne, de la France et de la Grande-Bretagne aux Indes britanniques, à l'Empire ottoman et à l'Égypte, jusqu'à la Société des Nations. 

Dans son projet de livre actuel "Archipelago Capitalism : A History of the Offshore World, 1920s-1980s", Vanessa Ogle se penche sur l'histoire des paradis fiscaux et leur héritage colonial. Elle se concentre sur les origines de l'évitement et de l'évasion fiscale dans une perspective globale. Ogle part à la recherche des diplomaties invisibles et des infrastructures du capitalisme financier qui permettent de détourner, reconvertir et d’escamoter de ressources financières.

Vanessa Ogle est professeure assistante à l'université de Yale aux États-Unis.